In Famille

Arrêter de culpabiliser sur son rôle de parent

De nos jours, on pourrait que les parents élèvent leur progéniture avec plus de décontraction, loin de l’autoritarisme d’autrefois. L’épanouissement et la complicité avec les enfants sont maintenant prioritaires et la plupart des parents s’efforcent à privilégier ces deux facteurs. Mais cela peut parfois conduire à la culpabilité de certains qui se croient ne pas être à la hauteur ou qui appréhendent trop l’avenir des enfants. C’est une culpabilité qu’il faut bannir pour le bien de toute la famille.

Ce qui fait culpabiliser les parents

Nombreuses sont les raisons qui poussent certains parents vers cette culpabilité qui peut être viscérale. La mère célibataire qui se soucie de l’impact du manque de l’image paternelle, le père divorcé qui ne voit pas assez souvent ses enfants, les parents travailleurs qui manquent souvent de temps, ceux aux revenus très modestes qui sont inquiets de ne pas pouvoir offrir à leurs enfants bien aimés ce qu’ils méritent et demandent, ou tout simplement ceux qui croient ne pas pouvoir bien faire. Les parents sont constamment préoccupés à propos de ce qui pourrait nuire au développement de l’enfant, et il peut même parfois s’agir d’eux-mêmes et de leur capacité à élever leurs petits.

Dans certains cas, les parents se réfèrent à leur propre enfance qui a été plus ou moins tumultueuse et ont peur que les enfants ne revivent la même chose. Certaines jeunes mamans culpabilisent juste parce qu’elles ne se sentent pas trop à l’aise au début et ont peur que cela ne s’améliore pas avec le temps. Dans tous les cas, il faut se débarrasser de toute cette culpabilité parce qu’au final, elle ne fera que nuire à l’enfant et au parent dans la même occasion. Mais pour cela, il faut bien déterminer la source de cette inquiétude qui peut tout aussi bien être inconsciente dans certaines situations.

Comment et pourquoi combattre la culpabilité en tant que parent ?

Ce qu’il ne faut oublier avant tout, c’est qu’avoir des parents vivants c’est déjà un vrai cadeau pour un enfant. Ensuite, même si l’on peut trouver toute sorte de conseils dans les livres et dans de nombreux sites, il n’y a pas de mode d’emploi pour bien élever ses enfants. La différence fait la beauté de notre monde alors laissez tomber les idéaux et profiter au mieux de votre rôle de parent. Le fait que vous vous souciez de ne pas être à la hauteur signifie déjà d’une certaine manière que vous l’êtes. La perfection ne doit pas être une fin en soi et éviter de comparer votre garçon ou fille à d’autres enfants. Chacun est unique et ce n’est pas plus mal.

Sachez que les petits ressentent votre peur de ne pas être de bons parents. Cette peur aura, de ce fait, un impact sur votre relation avec eux. Un père ou une mère qui se croit mauvais ou incapable dans son rôle peut avoir du mal à poser des limites et les enfants en profiteront inévitablement pour commettre des bêtises qu’ils croient être permises et approuvées. Sans oublier que la culpabilité est transmissible, un parent qui se sent coupable fait que son enfant se sente aussi coupable à son tour. Alors, restez zen et ayez confiance en vous en tant que parent, votre enfant le saura !

Share Tweet Pin It +1
Previous Post3 gestes pour prendre soin de votre visage au quotidien
Next PostEt si on créait notre bucket list ?

No Comments

Leave a Reply