In Santé

Est-il prudent de prendre la route lorsque l’on est atteint par le Coronavirus ?

Peut-on conduire lorsque l’on est malade ? C’est une question qu’il est légitime de se poser lorsque la situation se présente. Sommes-nous un danger pour nous même ou pour les autres ? Nous verrons que dans certains cas, il est déconseillé de prendre le volant, par risque que notre état de santé altère notre conduite, et, qu’en cas de coronavirus, tout déplacement devient un danger pour soi et les autres.

Malade : les risques encourus pour la conduite sur route

En France, il n’existe pas de certificat médical obligatoire pour prendre le volant lorsque l’on est malade. Les seuls cas particuliers sont pour certaines maladies, permanentes, comme l’épilepsie, dont le diagnostic est établi avant obtention du permis de conduire. Pour le reste, la prise ou non du volant relève du bon sens. Il est fréquent en période grippale de développer certains symptômes comme la fièvre et la toux, qui peuvent fatiguer de manière importante certaines personnes et les amener à être moins vigilantes ou déconcentrées durant leur conduite. La présence de fièvre peut même dans certains cas donner des vertiges aux malades, augmentant considérablement la probabilité d’accident. D’autres maladies peuvent également provoquer des troubles de la vue, qui ont un impact direct sur la sécurité du conducteur et des autres usagers de la route. Certains symptômes imposent donc la réflexion de la prise du volant. Si vous devez aller chez le médecin ou autre, il est préférable de se faire accompagner par un tiers en essayant de le protéger de toute contagion en adoptant les gestes préconisés. Il est aussi recommandé de respecter les pictogrammes indiqués sur certaines boîtes de médicaments. Il existe 3 niveaux vous alertant sur le danger d’associer les deux :

  • Niveau 1 (Jaune) : ne pas conduire sans avoir lu la notice
  • Niveau 2 (Orange) : ne pas conduire sans l’avis d’un professionnel de santé
  • Niveau 3 (Rouge) : demander l’avis d’un médecin pour la reprise de la conduite

Si vous êtes atteint du Covid-19, vous ne devez pas sortir de chez vous

En ce qui concerne le Coronavirus, l’abstention est de mise. Comme nous le savons tous, ce virus qui sévit dans le monde entier ces derniers mois est beaucoup plus virulent que la grippe ou la gastro. Il n’existe à ce jour aucun vaccin ni aucun remède pour soigner ou prévenir cette maladie, il est donc dans l’intérêt de tous de faire en sorte de stopper sa propagation. Conduire en cas de covid-19 est dangereux pour vous, dans la mesure où certains symptômes comme la toux, la fièvre et les difficultés respiratoires sont néfastes à la sécurité routière. Mais aussi dangereux pour les autres : en cas d’accident vous pouvez impacter d’autres personnes, et quand bien même il n’y aurait pas d’accident, vous contribuer à la propagation du virus en vous déplaçant. Chaque personne à proximité ou chaque objet que vous touchez est susceptible de contaminer d’autres personnes. Si vous contracter le Coronavirus, il convient donc de se tenir à distance de toute autre personne. Comptez sur la solidarité des français en cas de besoin, demandez à vos proches de vous aider en allant chercher vos médicaments et vos courses, et veillez à les désinfecter, ou les laisser dans un coin 2 à 3h avant d’y toucher. Si vos symptômes s’aggravent, appelez le 15 pour qu’une ambulance vienne vous chercher. Ne prenez pas le risque de contaminer d’autres personnes aux urgences. Nous savons tous qu’il n’est pas évident de s’isoler, encore plus quand on est malade et qu’on a besoin d’être entouré. Mais en cette période de pandémie mondiale, nous nous devons de prendre toutes les dispositions nécessaires pour ne pas impacter nos proches et les plus fragiles. Soyez prudent, restez chez vous !

Share Tweet Pin It +1
Previous PostLe parcours acrobatique en hauteur : qu’est-ce que c’est ?
Next PostComment choisir sa mutuelle de santé ?

No Comments

Leave a Reply