In Fitness

Comment se remettre à la course de façon durable ?

Adepte de la course, vous vous êtes vu arrêter de la pratiquer du jour au lendemain. S’y remettre, c’est une des meilleures résolutions que vous pourriez prendre. Mais entre la décision, reprendre effectivement vos séances et éviter de tomber à nouveau dans une période sans activité sportive, le cercle peut rapidement devenir vicieux. Nous connaissons certainement autour de nous, des gens très motivés mais qui n’arrivent pas à s’entraîner durablement. Il suffirait pourtant de quelques petites astuces pour se remettre à la course et de façon durable.

Posez-vous les bonnes questions!

Avant de reprendre la course, il est important de savoir pourquoi vous souhaitez vous engager à nouveau. Faites-vous du sport pour garder une bonne forme, une bonne santé? Faites-vous du sport pour éradiquer les amas de graisses qui vous gâchent l’existence? Dans les deux cas, la motivation est indispensable.

Reprenez la course de façon progressive

Course à pied (la plus accessible à tous), course d’endurance ou course de vitesse, se réadapter peut être plus ou moins longue selon votre niveau et la durée de la période sans pratique. Car, entre celle-ci et le moment de reprise, il se produit un phénomène de désentraînement. Et des adaptations dites « mécaniques » se perdent: la résistance des tendons, des os ou des cartilages par exemple.
Lorsque vous reprenez la course, assurez-vous que votre état de santé vous permet de la faire sans danger. Ensuite, prenez le temps de vérifier que votre matériel de course est bien adapté, notamment une paire de chaussures qui respecte votre morphologie pour vous éviter d’éventuelles blessures et une tenue adaptée quelque soit la saison. Qu’il s’agisse d’un arrêt de moins d’une semaine ou de plusieurs mois, recommencez par un entraînement facile et fractionné. L’essentiel est d’aller pas à pas et avec méthode.

Redéfinissez votre parcours et la durée de votre course

Le choix du lieu (intérieur ou extérieur) dépend de votre affinité. Choisissez à l’avance votre parcours en vous fixant des repères si vous courez à l’extérieur. Dans tous les cas, trouvez un parcours plaisant, tout cela entretiendra la motivation. Préférez les sols tendres comme les sous-bois, les chemins de forêts ou les parcs. Définissez ensuite la durée de votre course. Par exemple, prévoyez 15 minutes par séance pour la première semaine puis 20 minutes pour la deuxième semaine. Choisissez des jours fixes dans la semaine pour courir. Ceci vous préparera mentalement à votre entraînement et vous fera éviter de tomber facilement dans l’abandon dès la première difficulté. Selon les professionnels, l’idéal est d’avoir 2 à 3 séances d’entraînement dans la semaine.

Quelques conseils pratiques

Hydratez-vous avant, pendant et après l’effort. Les boissons énergisantes et caféinées sont déconseillées. Faites quelques exercices d’échauffements dynamiques avant d’aller courir. Cela stimulera votre corps et lubrifiera vos articulations. Enfin, soyez à l’écoute attentive de votre corps et sachez arrêter momentanément quand votre corps le réclame. En mettant en pratique ces différentes recommandations, vous vous assurez de respecter votre résolution qui sera alors durable dans le temps.

Share Tweet Pin It +1
Previous Post5 questions pour comprendre le diabète
Next PostDonation aux enfants : quels frais et abbatement en 2018 ?

No Comments

Leave a Reply