In Corps

Comment bien choisir son déodorant ?

Allié incontournable pour rester fraîche en toute occasion, le déodorant est un produit d’hygiène disponible en différentes marques, formats, mentions… à tel point qu’il devient difficile de choisir. Petit guide pour trouver celui qui vous convient et faire la chasse aux odeurs de transpiration…

Déodorant classique ou anti-transpirant ?

Un déodorant est un produit riche en agents anti-bactériens (plus ou moins naturels selon le modèle) dont le rôle est de lutter contre les odeurs provenant des bactéries développées par la sueur dégagé par les pores de la peau, sans pour autant bloquer le processus de transpiration.
L’anti-transpirant qui contient des sels d’aluminium va quant à lui stopper en partie la sueur dès qu’elle apparaît à la surface de la peau en resserrant les pores. La sudation est alors répartie sur le reste du corps avant de s’évaporer instantanément.
En résumé, le déodorant masque les odeurs, l’anti-transpirant agit plutôt en amont en empêchant la formation des odeurs. Le choix entre un déodorant classique ou un anti-transpirant sera donc fonction du niveau de protection dont vous avez vraiment besoin. Si vous transpirez peu, un déodorant est suffisant. Si vous transpirez beaucoup, si l’odeur dégagée vous dérange, un anti-transpirant convient mieux.

Un déodorant en spray ou à bille ?

L’association UFC-Que Choisir est catégorique. Il vaut éviter les sprays qui contiennent des substances inflammables et occasionnent lors de la vaporisation l’émission de substances nocives issues du produit lui-même mais également des gaz propulseurs. L’avantage du spray est qu’il se répartit parfaitement sur toute l’aisselle tandis que les poils (lorsqu’il y en a !) ont tendance à faire barrage aux déodorants à bille.

En format compressé ou non ?

Les déodorants compressés permettent en moyenne une quinzaine de pulvérisations en moins que la version traditionnelle du même produit. Le seul avantage du déo compressé tient au fait qu’il se glisse partout et reste ultra pratique en voyage ou dans un sac à main.

Avec ou sans aluminium ?

Le risque de développer un cancer du sein avec les déodorants contenant des sels d’aluminium (aluminum chlorohydrate ou aluminum zirconium pentachlorohydrate) fait débat car leur toxicité n’est pas clairement établie. Dans le doute, il est préférable de s’en passer ou à défaut de n’utiliser que des produits en contenant moins de 0,6 % et, dans tous les cas de les proscrire sur une peau lésée.
En revanche, le doute n’est plus permis sur les effets nocifs sur la santé des perturbateurs endocriniens. Mieux vaut donc écarter les produits contenant du propylparaben et du cyclopentasiloxane.

Pierre d’Alun : Faire le choix de produits naturels

La pierre d’Alun contenant du sulfate de potassium se présente sous la forme d’une pierre synthétique ou naturelle à l’activité anti-bactérienne reconnue. Elle contient des sels d’aluminium en petite quantité et reste très efficace pour réduire la sueur. Pour les reconnaître : Les pierres d’Alun naturelles ont l’appellation « potassium alum », les pierres synthétiques « amonium alum ».

Share Tweet Pin It +1
Previous PostComment passer un Noël sain en famille ?
Next PostPourquoi les français sont-ils très attachés à leur pause déjeuner ?

No Comments

Leave a Reply